Alexandre Guillaud

Fraichement ordonné diacre en vue du sacerdoce, âgé de 31 ans, je rejoins les paroisses de Montaigu et la Bruffière début septembre. Qui suis-je ? Quelqu’un qui a entendu l’appel du Seigneur à le suivre comme prêtre. Un vendéen qui a un peu bougé. Un campagnard qui aime aussi la ville. Un vendeur de fromage, un belge provisoire, j’aime bien la formule 1 et l’histoire, mais Jésus premier servi.

Reprenons dans l’ordre. J’ai grandi à Sigournais, petite commune de Vendée près de Chantonnay. Mon père y est agriculteur et je continue de l’aider à l’occasion. Bien qu’ayant été dans l’enseignement catholique, ayant été baptisé, fait sa première Communion et confirmé, je n’avais pas une foi vive, mais restait un sympathisant de l’Eglise. J’ai étudié à l’Ecole de Gestion et de Commerce de la Roche sur Yon, où je suis sorti diplômé en 2009. J’ai travaillé comme stagiaire commercial chez Maître Coq puis comme Chef de secteur (commercial) auprès de la Grande distribution chez les Brasseries Kronenbourg en CDD puis en CDI pour le groupe Bongrain (Caprice des Dieux, Coeur de Lion…). J’ai entendu l’appel du Seigneur à le suivre en 2011 au cours d’une messe où j’ai fait l’expérience de l’amour du Seigneur. Après un temps de discernement, je fus envoyé en année de fondation spirituelle en Bretagne. Puis j’ai suivi ma formation philosophique et théologique au séminaire à

Bruxelles, porté par la spiritualité ignacienne. En Vendée, j’ai vécu des insertions paroissiales à Noirmoutier et à la Roche (paroisse st Paul).

Je ne serai pas présent à plein temps cette année, car j’aurai encore des sessions à Nantes au séminaire saint Jean. Mais j’espère d’abord pouvoir vivre cette année comme diacre, c’est-à-dire serviteur de ces deux paroisses. J’aurai beaucoup à apprendre dans cette mission et je compte sur tous. Jeune diacre, je devrai aussi m’engager vers les jeunes pour les sortir de leur Smartphone pour leur montrer la beauté de la vie que le Seigneur nous donne, en ayant toujours le souci des pauvres.

Je prie déjà pour vous. Priez pour moi, la mission s’annonce intense !

Abbé Alexandre Guillaud