« L’opération moquette est terminée! » 

L’opération moquette est terminée pour le moment. La salle est désormais bien plus agréable grâce à l’investissement de nombreuses personnes. Je me permets de remercier Stéphanie Cominges avec qui nous avons lancé les travaux, Gilles Lemasson pour le changement de l’éclairage, Michel Guibert pour ses conseils et tout le temps passé sur la toile de verre et la peinture, Lucien Desfontaines et Michel Bellamy pour les rideaux, les familles Cagnon et Chailleux pour les dons de canapés et bien sûr tous les jeunes qui ont participé notamment pour arracher la moquette et sa colle. Merci également au Seigneur pour les signes de sa Providence. Il y aurait encore des améliorations à apporter mais nous avons pu vivre notre première soirée Caté Ciné Pizza dans une salle bien plus accueillante.

Les travaux avancent dans la salle René Giraudet au Foyer Jeanne d’Arc. L’opération Moquette se déroule dans les temps. La dite moquette a fait de la résistance jusqu’à il y a peu de temps, à cause de la colle qui la retenait sur ce mur. Mais on en voit enfin le bout !
Michel, sacristain à St Georges, nous a donné de précieux conseils, et il est venu peindre le plafond. Les trous ont disparu sous du plâtre. Et une couche de peinture est venue préparer le terrain à la toile de verre qui sera posée prochainement. L’aventure continue avec une équipe motivée!
La suite au prochain épisode…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis début novembre, des jeunes de nos deux paroisses ont commencé une aventure de rénovation dans une des salles du Foyer Jeanne d’Arc de Montaigu. Cette salle pour la pastorale des jeunes est placée sous le patronage d’un saint prêtre, l’abbé René Giraudet, mais elle était ornée d’une épouvantable moquette murale rose, terrain de jeux privilégié de la poussière et des acariens, et autres choses de la même espèce. Notre ancien vicaire de saint Hilaire de Loulay mérite, assurément, beaucoup mieux. Les jeunes aussi! Et c’est pourquoi le chantier s’est lancé, sous les conseils avisés de Stéphanie Cominges. Autant l’arrachage de la moquette fut facile, autant l’opération visant à enlever la colle de cette moquette est laborieuse. Mais nos bricoleurs du samedi après midi et du 11 novembre sont valeureux et l’entreprise se vit sous la bonne humeur! Bientôt, il nous faudra repeindre le plafond et changer les luminaires, poser un petit de verre et peindre les murs… Bref, encore du travail en perspective. Mais, guidés par l’intercession de saint Joseph, saint patron des travailleurs, je peux vous assurer que nous aurons finis avant le 1er mai! bien avant! Affaire à suivre…
Abbé Alexandre Guillaud

Ce diaporama nécessite JavaScript.