Père Marc Belikassa

Je suis l’abbé Marc BELIKASSA, prêtre de Centrafrique République envoyé en Vendée à Montaigu. Je suis né le 11 Mai 1970 dans la commune de Bimbo en République centrafricaine. Mon père et ma mère sont centrafricains du Sud, de l’ethnie Yakoma dont l’activité principale, est la pêche. Je suis leur unique fils. Mon père est décédé en 1972 et ma mère en 1993.

Très tôt, après le décès de mon père, j’ai été adopté par son demi-frère qui était expert comptable dans une société pétrolière (Shell) à l’époque. Marié avec une Centrafricaine il a eu neuf enfants à savoir cinq garçons et quatre filles. En décembre 1984 et juillet 1982, il a plu au Seigneur de les rappeler, l’époux puis l’épouse.

J’ai fait mes études primaires dans une école publique et mes études secondaires 1er cycle à Sibut en Centrafrique ; pour le 2nd cycle et les études philosophique et théologique je suis allé aux moyen et grand séminaires de Bangui.

Je suis ordonné diacre et prêtre respectivement les 22 juillet et 21 Décembre 1997. J’ai été plusieurs fois curé de paroisses en zones rurale et urbaine, cumulant ainsi les curies des paroisses et aumôneries des divers mouvements, fraternités et groupes. Mes ministères d’exorciste et de leader des groupes de prière du renouveau charismatique catholique m’ont amené à rencontrer des personnes de tous les âges, de toute religion confondue, à effectuer de nombreux voyages pastoraux en plus de mon pays, dans les pays d’Afrique, France, les Caraïbes et l’Océan indien.

Le pays de destination initialement prévu où je devais aller pour quatre ans en immersion intensive à IFHIM (institut de formation humaine intégrale de Montréal) était le Canada. Suite à un imprévu indépendant de ma volonté, le voyage a été annulé par les responsables d’acceptation des étudiants, malgré le visa obtenu. Ensuite, une deuxième tentative pour le recyclage en théologie pastorale à Kinshasa a été explorée. Mission-Allemagne a donné son accord de principe pour deux ans. Hélas …Maintenant cette destination a été détournée.

Ceci étant dit, pour des raisons de suivi de santé, en accord avec Monseigneur Dieudonné Cardinal Nzapalainga, évêque métropolitain de Bangui et Monseigneur François JACOLIN, évêque de Luçon, je suis accueilli comme prêtre fidei donum dans le cadre de l’échange pastoral également.

Je suis à plein temps sur la paroisse Saint Martin de Montaigu et ND des trois Provinces comme prêtre coopérateur pour une année, en attendant ce que l’Esprit dira aux églises de Montaigu.

Que devant la Seigneurie du Christ je me retire et que Lui-même me guide à travers les sentiers de Montaigu.

Abbé Marc BELIKASSA